Audit SEO

L’audit technique et audit SEO

L’indexation

Quand on veut connaître si un site est bien référencé ou non, la première chose à analyser est l’état de l’indexation, c’est à dire si les pages d’un site remontent dans Google ou non, et de comprendre pourquoi. Il suffit de taper site:urldevotresite pour le savoir.

Le fichier robots.txt

Toutes les pages d’un site ne nécessitent pas d’être analysées par Google, d’autant que l’outil ne peut crawler qu’un certain nombre de pages par jour. Pour indiquer aux robots qu’il n’est pas nécessaire de crawler une certaine page, on crée un fichier robots.txt qui empêche les moteurs de recherche de les analyser.

Le sitemap

Au contraire du robots.txt, un fichier sitemap.xml est un fichier qui montre aux moteurs de recherche les pages qu’il faut crawler en priorité. Il suffit d’y mettre toutes les URLs que l’on veut laisser voir à Google.

Le temps de chargement d’une page

Plus vos pages sont rapides à charger, moins les moteurs de recherche passeront de temps à les crawler. Il est donc important d’optimiser la vitesse de chargement d’une page. Pour analyser cet aspect, vous pouvez vous servir de l’outil proposé par Google, qui vous attribue une note sur 100.

Les mots clés dans l’URL

Google et les moteurs de recherche analysent le contenu sémantique d’une URL, mieux vaut donc y trouver les bons mots-clés, en rapport avec votre contenu.

L’audit sémantique

La balise title

C’est ce que Google et l’internaute voient en premier. La balise title doit contenir une dizaine de mots maximum et être dotée de mots-clés pertinents.

La méta description

C’est la petite partie descriptive qui apparaît sous la balise title dans les pages de recherche. Elle doit être limitée dans sa taille et sert surtout d’incitation au clic.

Les balises HN

Les balises H1, H2, H3… servent à structurer le contenu de la page, elles agissent comme des sous-titres et permettent à Google de voir que le contenu est optimisé pour un meilleur confort de lecture.

La profondeur du site

La meilleure façon d’optimiser l’arborescence d’un site est de faire en sorte qu’un maximum de pages se rapprochent de la page d’accueil. Plus la profondeur d’un site est grande, moins Google fait remonter le contenu.

Le netlinking

Les liens entrants

Aussi appelés backlinks, les liens entrants sont des liens qui pointent vers un autre site. Google analyse la qualité des backlinks via la popularité des sites de référence et un audit netlinking.

Les domaines référents

Il s’agit des sites qui font un lien vers le vôtre. Google analyse généralement l’autorité des sites référents et en déduit un ratio liens entrants/domaines référents. Mieux vaut qu’il soit plutôt équilibré.

Les liens sur page

Plus vous mettez de liens dans une page, plus vous dispersez la popularité. Mieux vaut donc s’en tenir à quelques liens de qualité, ayant une légitimité par rapport au contenu.