Communauté ou corporatisme ?

Ce billet au départ devait être une réponse dans un commentaire chez Vince sur son dernier billet Haine-SEO. Je vous invite dans un premier temps à le lire et lire bien évidement les commentaires. Ce billet sera donc un sorte de commentaire « enrichit ».

Salut mon pote, je ne peux pas résister à mettre mon grain de sel 😉 Je ne vais pas revenir sur les nuances, le ton ou encore la manière que tu as d’écrire. Perso je vois quand même deux poids deux mesure on rigole et on aime quand Laurent pousse un coup de gueule mais cela passe moins pour d’autre par contre, OK c’est comme ca… Laurent à une vrai et unique légitimité dans l’univers des référenceurs qui lui permet cela, il à bossé pour gagner cette légitimité #respect. C’est là que j’en viens a un point intéressent que tu souligne, communauté ou corporatisme ? Ma vision aujourd’hui c’est que l’on va de plus en plus vers un corporatisme dans le plus pur style de la CGT de Krazuki, je trouve cela même très étonnant et ce que ce soit dans la sphère WH ou BH ou toute opinion « déviante » est « réduite au silence » sur l’autel de la pensée unique et du respect des icônes, j’exagère un peu mais pas tellement en fait.

Par exemple et concrètement, quand je vois le nombre de personnes qui s’autorisent à faire des formations SEO alors qu’ils n’en n’ont pas le niveau et que PERSONNE ou presque (ou en privé, merci skype) ne dit rien et même soutien explicitement, je dis simplement que c’est du grand n’importe quoi. Alors bien sur je pourrais le faire, je pourrais facilement « dénoncer » cela, mais parce que je suis loin ou lâche voir les deux je préfère ne rien dire car j’ai déjà du mal à tisser un mini-réseau et ce serait me tirer une balle dans le pieds que sortir mon flingue et de tirer dans tout les sens, il faut savoir être pragmatique. Ce que je vois c’est que l’on applaudit cette explosion de formations c’est une attitude totalement corporatiste qui consiste a appuyer et soutenir les siens en dépit du bon sens, il en va de même sur les manifestations SEO qui sont toutes « géniales » ou dans le pire des cas « super ».

Après pour revenir sur les SEO Campus, SMX etc… voir Seohighlevel, personnellement je voudrais au moins une fois assister  à ces manifestations ou formations sans exception et sans préjugé, pour savoir, pour voir, pour comprendre, pour rencontrer. Quand je dis sans préjugé c’est qu’en terme général quand on lit les commentaires ou quand on voit les présentations (qui ne sont que des notes sans explications) qui apparaissent sur le web, soyons clair c’est du lightSeo, voir de l’ultralightSeo totalement basique dans bien des cas. C’est pour cela que je voudrais y assister pour ne pas rester sur cette opinion. Comme bien évidement toutes les rencontres que l’on peut faire lors de ces grand-messes du SEO, je ne doute pas que l’on y fasse des rencontres plus qu’intéressantes. Mais je me pose quand même la question du niveau général de ces manifestations, il y a sans aucun doute du très bon pour ne pas le citer le seohighlevel c’est une évidence , mais les autres ? On entend et lit trop souvent ce type de commentaires « super sympa de se revoir », « des rencontres intéressantes » etc… mais globalement peu de commentaires sur les conférences en général et quand c’est le cas ce sont toujours les même intervenants qui sortent du lot.

Alors à la distance ma vision est peut-être déformée, je crois que Vince a tord de ne pas y aller au moins une fois pour se faire une idée « sur place » mais sur le fond il n’a pas tord, ca parle trop, ca brasse du vent et ce qui était une communauté est devenu une corporation pour ne pas dire un vieux syndicat ou finalement il est de bon ton de ne rien dire et de ne pas faire de vagues,  c’est peut-être aussi l’âge de la raison. Mais la sphère SEO manque cruellement d’imagination aujourd’hui, de création, d’idées neuves, Google a très bien son boulot en muselant la quasi totalité des référenceurs aujourd’hui qui se plient à son diktat ce qui finalement influe grandement sur ce qui était une communauté qui aujourd’hui n’existe plus, c’est l’évolution des choses ce qui ne veut pas dire que c’était mieux avant, seulement différent.

11 réponses
  1. Vince dit :

    Salut l’ami ! Parfois dans le SEO, on se croirait à Marseille : tout le monde est pote, on se fait la bise, on se tape dans le dos on s’appelle « frère », mais au final, chacun roule pour sa propre gueule et c’est pour cela que je ne suis allé que deux fois à des manifestations de ce genre (car oui, collègue, j’y suis allé :P) : le Barcamp SEO d’Aix en Provence et le WebXDay d’Aix en Provence.
    L’attitude consistant à dire « il faut savoir être pragmatique » m’est étrangère : je dis ce que je pense et, une fois encore, il ne s’agit pas de mon travail de référenceur dans ce cas, mais de mon avis personnel dans mon environnement professionnel.
    Je n’ai jamais caché que je dois beaucoup à Laurent, qui m’a confié un grand nombre de dossiers de netlinking (pourvu que cela dure ^_^), mais cela ne m’a pour autant poussé à le rejoindre dans les événements auxquels il assiste, voire participe en tant que conférencier, et auxquels il m’avait vivement conseillé d’assister.
    Lui, comme tu le dis, est là et fait autorité depuis un moment, et ce n’est pas pour rien ! Il a des potes etc, comme d’autres. Moi je n’ai pas de potes à voir, et je n’ai pas l’intention de m’en faire d’autres, pour être franc. Donc je reste à Marseille (comme un bon Marseillais digne de ce nom), et je critique de loin, tout ce qui se passe dans le « Nord » (comme un bon Marseillais digne de ce nom ^_^).
    Merci pour la citation 🙂

  2. Aurélien dit :

    Hello,

    Pour avoir assister / participer à l’ensemble de ces événements, il y a de bonnes interventions et parfois de moins bonnes. Généraliser est à mon avis est regrettable.

    C’est comme le SEO d’un site, souvent cela fonctionne, parfois on se plante.

    Il est impossible de plaire à tout le monde, les attentes étant différentes.
    Toutefois, les critiques sont toujours bonnes à prendre pour s’améliorer.

    Le nombre de retours sur les conférences augmentent chaque année. C’est même devenu la mode des fameux CR 🙂

    Les personne qui annoncent qu’ils n’apprennent rien doivent être sacrement balaises 🙂 Respect à eux.

    J’ai référencé mon premier site en 2003, depuis plus de 10 ans maintenant et j’ai encore appris des choses aux derniers SEOcampus. Cela rend humble et cela fait toujours du bien de dégonfler les chevilles. Je pense notamment à la conf sur le bigdata/SEO où à mon avis très peu de personnes ont ce type d’expérience dans le monde ou bien à celle d’un gérant d’une agence avec 15 ans d’expériences.

    Concernant le marché des formations, il faut faire attention. Les choix entrepreneuriaux de quelques personnalités du SEO ne représentent pas forcément l’état du marché français. Loin de là. Ceux qui génèrent le plus d’activités ne s’expriment pas sur le site et sont parfois quasi-inconnus.

    Idem pour les choix éditoriaux des blogs les plus lus, ils ne représentent pas l’état de l’art. C’est donné beaucoup trop d’importance aux blogueurs de notre petit microcosme.

    Enfin, concernant l’aspect convivial de ce type d’événements, il s’agit clairement d’une force et d’un atout incroyable qui mérite d’être toujours souligné. Prendre la peine d’aller vers des gens que l’on ne connait pas à chaque pause permet de faire de belles rencontres sans compter les quelques solides amitiés qui ont pu se forger au fil des années.

    J’espère que vous aurez tous les 2 l’occasion un jour d’assister à ce type d’événements et de monter sur scène pour nous faire partager vos solides expériences : SEO à l’international, le seo dans le domaine des codes promos… 2 bons sujets par exemple !

    Enjoy 🙂

    • Clément dit :

      Alors si je devais me tenir seulement à la forme, au style et aux petites piques que tu m’envoi dans ton commentaire, je dirais que nous avons ici le parfait et le plus pur commentaire corporatiste cégétiste de notre regretté SEOKrazuki… c’est tout simplement édifiant, a te lire toutes les confs sont super , les formations sont super, tout est super super blablabla. tu as un discours totalement dans la norme et dans la pensée unique.

      – Après si je sors de la globalité pour regarder certains points, c’est différent. En premier lieu je ne généralise pas le niveau des conf, je dis qu’il y a des écarts de niveaux des tops et des nuls… sauf que personne ne dit quand c’est nul et justement les CR je les lis beaucoup car étant loin c’est mon seul et presque unique retour c’est dans 99% des cas de pures louanges.

      – Pour le côté humble de la chose… c’est plutôt google qui m’a apprit a rester humble avec tout ce que je me suis prit comme penguin ces dernières années franchement je serais mal placé pour avoir la grosse tête et pourtant de l’expérience j’en ai puisqu’il faut parler « mon premier site » le mieux remonte à 1997 et je bosse sur le web depuis 98. On apprend des autres mais surtout de ses échecs. Dernier point, pour c’est pas le nombre d’année d’expérience qui compte, je connais certain SEO qui ont deux/trois d’expériences et qui sont de véritable monstre dans le domaine

      – Pour les formations… tu as peut-être raison, tu m’excusera mais quand tu vois ce que l’on peut trouver sur le web c’est totalement représentatif, alors certain sortent du lot, bien sur et je ne généralise pas il y a des formations top connues et d’autre peut-être tout aussi top mais moins connus… mais après quand tu vois ce qu’il y a sur le marché je suis désolé mais c’est du SEOLight qui veut se vendre comme du top SEO. Je n’ai rien contre les formations d’initiations bien au contraire quand elles sont clairement explicitées ainsi ce qui est rarement le cas, on vend du SEO Avancés avec du contenu pour débutants bien trop souvent.

      – Sur l’aspect convivial, je te crois les yeux fermés et je regrette de ne pas y être. Je précise de nouveau que j’aimerai bien participer a ces manifestations SEO pour me faire une vrai idée sur la chose.

      – Pour conclure… ta conclusion… huuum comment dire une petite pique corporatiste mal placée, mais bon c’est pas grave non plus, et surtout je ne ferais probablement jamais de conf SEO je n’estime pas avoir le niveau, ni les connaissances suffisante pour transmettre un savoir, sur d’autre domaine du web je pense être bien plus au point que sur le SEO que ce soit sur Adsense ou en domaining là j’ai des trucs à dire mais en SEO franchement je ne crois pas.

  3. Berty dit :

    De mon côté, je vais au moins une fois par an à un événement SEO. Pas pour les conférences (la journée), mais pour les gens (la soirée).

    Ce n’est pas que je n’ai rien à apprendre à ces dernières, non non, juste que la grande majorité d’entre elles ne m’intéresse pas (faut dire que le SEO est plus pour moi une contrainte qu’une passion). L’exception c’est le BarCampBH, là-bas je kiffe aussi une bonne partie des conférences.

    Bref, ce sont bien les êtres humains qui m’intéressent avant tout. On se côtoie toute l’année sur Twitter, les forums ou nos blogs respectifs, c’est alors forcément tentant de se connaître/retrouver en vrai, et de faire la chouille ensemble.

    Faut dire que ma seule passion est la boisson. Donc quand je lis « Open Bar » à un event, j’ai forcément envie d’y aller. #TeknSEO

  4. Florian dit :

    Un petit retour d’un petit SEA avec un petit peu de recul : Merci ! Grâce à vous, de plus en plus vont venir dans le côté obscur de la force rejoindre le monde merveilleux des Liens Sponsorisés !

    Soyons un peu sérieux. Je ne pense pas que vous vous rendiez compte pour la plupart ce que ce genre d’articles en mode « Hater » peut être impactant et négatif pour la Sphère SEO. Car oui, la plupart vont vous lire (le SEO est souvent Curieux de nature).

    La communauté SEO (car il y a un vrai esprit communautaire selon moi) m’a accueilli les bras ouverts, moi le dark vador du référencement qui paye lâchement Google pour se positionner au dessus de vous ! Et pourtant, j’ai découvert des gens passionnés, qui échangent sans retenue et sans attendre quelque chose en retour, qui arrivent à devenir amis (pour de vrai) juste en connaissant leur pseudo twitter respectif. Bref une communauté altruiste (dans l’ensemble). Et ça c’est une force incroyable que peu de secteurs pros peu se targuer d’avoir.

    Mais je ne suis pas dans le monde des bisounours non plus… Selon moi, l’égo est parfois surdimensionné chez certains, il y a des « leaders » naturels et reconnus qui attirent forcément des jalousies, quelques individus qui, comme dans les réseaux P2P, prennent sans partager, ou essayent d’attaquer les plus forts pour la reconnaissance publique (ça boucle avec l’égo).

    Mais ceux là ne représentent qu’une très petite part, et c’est pourtant de cette partie dont on parle le plus. Alors OK, ça peut être marrant de voir deux SEO s’écharper publiquement. Moi a un moment ça me faisait sourire, c’était fun de discuter entre twittos de ce SEO clash, chacun avait son avis. Mais certains clash SEO ont laissé des marques, quand le ton monte notamment.

    Je m’en suis rendu compte assez récemment, en ayant l’opportunité de croiser quelques SEO plutôt jeunes, pleins d’idées et de curiosité, la relève en quelques sortes. Et à la question classique « tu es sur Twitter ? » ou « Tu as un blog SEO ? », et bien j’entends de plus en plus de « Non » ou « J’utilise Twitter juste pour ma veille ». Je pense que vous avez compris la raison qui m’a été donnée. Et c’est sacrément dommage, car cela signifie moins d’échanges, de partages, et donc une perte petit à petit de cet esprit qui m’avait tant plus chez vous, les SEO.

    Je ne m’étend pas plus, et je ne pense pas que mon feedback fera évoluer quoique ce soit, mais rendez-vous compte de l’impact de ces clashs à répétition. Alors la plupart d’entre vous ne seront pas impactés à court terme, mais je pense que l’on peut essayer d’anticiper, et garder une dynamique positive.

    Et puis surtout, j’aurais plus personnes aux #AperoSEO car tout le monde se fera la gueule. Et ça c’est pas cool.

    Donc je suis au final plus d’accord avec Aurélien, il y a du bon du moins bon, comme partout ! Si tu aimes, partage le et c’est tant mieux. Si tu n’aimes pas et que ton avis n’apporte rien d’intéressant que de clasher pour « exister », alors abstient toi de tout commentaire, ça ne sert vraiment pas.

    Vous faîtes partie d’une communauté, une vraie. Profitez-en ! Faîtes la grandir ! Moi je n’ai pas tout ça côté SEA, et je suis jaloux ! Rendez-vous compte de la chance que vous avez, et imaginez le SEO sans les blogs, les comptes twitters, les échanges, les conférences, où chacun ne penserait qu’à se gueule (comme c’est beaucoup le cas dans d’autres domaines) ?

    Sur ce, le Bisounours AdWords en chef vous salue bien bas !

    • Clément dit :

      Sur le fond je suis assez d’accord avec toi, sauf que la communauté SEO d’aujourd’hui n’a rien a voir avec celle d’il y a 5/10 ans c’est radicalement différent. Si tu veux mon avis je pense que la « communauté SEO » est devenu trop nombriliste et qu’elle ne comprend toujours pas pourquoi elle a finalement assez mauvaise image et que le SEA est en train de tout prendre (car au moins en SEA c’est beaucoup plus clair) en manquant de transparence la sphère SEO se tire une balle dans le pied, c’est devenu une corporation ou il n’y a plus de remise en question de sa manière de communiquer et de se présenter.

  5. Aurélien dit :

    Hello clément

    Merci pour ta réponse rapide.

    je pense que tu as trop rapidement lu ma remarque sur les conférences.
    j’indiquait au contraire qu’il y a du bon et du moins bon, comme partout.

    Enfin, je regrette que tu ai vu comme une pique ma dernière remarque.
    Aucune phrase de mon commentaire n’était une attaque. pas de pop corn donc desole…

    j’étais sincère sur les 2 sujets de conf.
    D.ailleurs mon meilleur échange lors du dernier événement était avec 1 seo russe.
    1h de questions/réponses pour comprendre comme cela se passe la bas.

    j’aurai été ravi d’en faire de même avec toi pour le Chili.

    Sans rancune.

    • Clément dit :

      Ok un gros #LOL je prend note que j’ai lu trop vite pas de problème, mais c’est dommage pour le pop corn comme je le disais en lisant en détail ton commentaire j’ai plusieurs points ou je suis d’accord avec toi d’autres moins. Pas bien grave on se croisera surement que je viendrais faire un tour en France… je ferais le tour des confs pour me faire une idée en « live » de la chose

  6. Loïc Hélias dit :

    Bon comment dire, bien envie de venir mettre mon grain de sel là dedans.
    La qualité des conférences ?
    Puisque vous tenez tant à en parler : vous êtes vous déjà posé la question de l’investissement des bénévoles et de la galère que cela représente pour essayer de promouvoir notre activité.
    Le SEOCAMP pour pas le citer a annoncé que sans apport de bénévoles, il pourrait disparaître ? Sérieux les gars, il reste quoi de la communauté ?
    Nous faisons tous des prestas ou presque, et on ne trouve rien de mieux que de cracher sur la seule structure officielle qui redore le blason d’une profession que je peux vous garantir n’a pas une très belle image dans les grandes entreprises.

    Le niveau des conférences ?
    Peux être n’avez vous pas pensé qu’il s’agit aussi de sensibiliser le plus grand nombre ? Nous bénéficions tous des retombées directes ou indirectes du bruit généré grâce au milieu associatif du SEO.

    Le corporatisme ?

    Ben comme je le disais dans un billet, on bosse souvent isolés, dans nos coins respectifs, alors oui, j’apprécie ces événements pour faire des rencontres et me fendre la poire.
    Vince, nous avons passé des heures sur Skype, et pourtant, le meilleur moment ne reste t il pas notre soirée dans ton pub un peu punk à la Guinness ?

    Sérieux les gars (et si je prends la parole c’est parce que oui je n’aime pas le conflit, surtout pour des broutilles), si nous tous là qui avons commenté ce billet, si nous avions l’occasion de se retrouver dans une heure pour boire 1 bière (10 pour Berti, 8 pour Vince…) à 2 pas de chez nous, qui n’irait pas ?

    Vous savez l’image du seo c’est comme avec le footballeurs, si nous faisons n’importe quoi, nous n’aurons aucune crédibilité vis à vis des clients.

    Et puis en plus, moi je vous aime bien, je ne me connais pas d’ennemis, j’ai plus ou moins d’affection pour certaines personnes et quand j’ai quelque chose à régler, je décroche le téléphone et on s’explique.
    Prenons un peu de retenue et ne nous trompons pas d’ennemi.

  7. Clément dit :

    Pour commencer je ne parle jamais de l’organisation et du travail que cela représente d’organiser un event, SEO ou pas, c’est un enorme boulot. Par contre le fait que personne ou presque ou a priori ne veuille reprendre le flambeau là par contre ca fait réfléchir sur le côté communauté non ? et d’ailleurs je ne crache pas sur les conf., je vais me répéter mais je serais le premier à y aller par contre dire que tout est beau et tout est génial c’est quand même a priori un gros mensonge 😀

    Le problème du niveau… ce n’est pas le niveau c’est ce qui est vendu avant on vend souvent du topSEO alors que c’est du LightSEO. après des conf ou des formations pour débutants qui assument pleinement ce statut sont pour moi vitale a la diffusion et à la compréhension du métier dont les contours sont encore aujourd’hui trop flou par manque de transparence de la sphère SEO

    Après si parle {apéro|resto|after} c’est encore un truc que je regrette énormément, ma solitude à l’autre bout du monde me pèse et c’est loin d’être drôle tout les jours.

  8. vince dit :

    Je reviens juste sur un point : je ne doute absolument pas de la bonne volonté des organisateurs et, connaissant assez bien le monde du bénévolat, je sais quelle énergie il faut parfois déployer pour mener rondement ce type d’événement.
    Concernant la sympathie, boire des coups, rigoler, se faire des potes, je comprends ce que vous dites. J’ai passé un super moment et je suis revenu avec une grosse caisse du barcamp BH d’Aix, oui, c’est clair 🙂 Pour autant le SEO c’est le job désormais donc oui je ne le cache pas, si croiser Loïc ou Laurent, Paul ou Didier quand l’occasion se présente (ce qui est de plus en plus rare vu que je suis devenu plus ou moins infréquentable avec ma grande gueule) me fait le plus grand plaisir, mais quand c’est dans le coin, sinon aller dans le Nord juste pour cela, bof : j’ai de bons potes ici avec lesquels je bois suffisamment 😀 et en plus on parle pas de taf ensemble, double avantage !!
    L’impact de mes crises de nerf sur le « monde du SEO » et ces « jeunes » ? Euh comment dire ?… je ne m’en préoccupe pas. C’est moi qui parle, c’est moi qui gueule, c’est moi qui me prends le bec avec untel ou untel, et en plus j’assume fort bien de passer pour un connard. Alors vu que déjà je passe pour un connard, autant rester dans mon coin, histoire d’assumer jusqu’au bout et de rester logique avec moi-même : je ne suis pas du genre à aller taper dans le dos des gens et à leur faire croire que je ne suis pas ce que je suis, ce serait malhonnête. Pour finir, mes engueulades publiques avec des confrères et consœurs sur Twitter gênent les gens ? Je n’en crois pas un mot : tout le monde en est avide, les jeunes comme les moins jeunes et c’est d’ailleurs ce qui m’énerve le plus quand l’autre cow boy de Julien vient parler de pop corn, comme si cela devenait amusant et passionnant que de lire les échanges de deux mecs en train de se friter ! Plus je me frite plus il y a de gens pour commenter, pour s’abonner, pour venir dire leur mot…
    Je le redis ici : je ne collectionne pas les followers, donc ceux qui en ont assez devraient me bloquer et ne plus entendre parler de moi. Simple et efficace 🙂
    Enfin il faut dire la vérité les gars : la communauté se porte bien, les gens vont écouter les conférences en nombre, assistent aux événements, y trouvent leur compte (même des gens comme Aurélien, c’est peu dire !), alors un peu de négatif dans tout cela n’est au final pas grand chose et n’empêche pas les SEO de bosser ni de se réunir entre eux pour discuter, échanger ou boire… Il serait ridicule de donner trop d’importance a des prises de bec qui n’engagent que ceux qui y participent.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire