Google Plus et le référencement une histoire de dupe

Et si on parlait de Google+ le dernier petit chouchou des SEO, car même si Google n’a jamais communiqué clairement sur le sujet, un compte Google+ de qualité (je suis incapable de dire ce que c’est mais bon…) serait un vrai plus pour le positionnement d’un site attaché à ce compte et pas que cela, Google+ aide à l’indexation et apporte un bonus aux pages publiées et partagées dessus et certain disent même qu’il peut aider à faire le café, bref voici un service de Google au service des SEO… on croit rêver mais il semblerait bien que oui. Bon déjà parler d’un service Google qui aide au référencement c’est le genre de truc qui ne doit pas être dans les guidelines, mais bon passons sur le détail des guidelines de Google on sait depuis longtemps qu’elles ne servent a rien ou pas grand chose.

Donc revenons sur la stratégie de Google avec Google+, clairement ce n’est pas un service qui marche, ce n’est pas non plus un service qui monte « fort » , paradoxalement Google a donc choisit comme stratégie de faire appel aux SEO pour promouvoir son produit, les fameux SEO qu’il casse et piétine a longueur d’année devient donc son principal vecteur de promotion sur le web, Google n’est pas à un paradoxe prêt du moment que cela entre dans le pragmatisme de sa vision des choses. D’ailleurs si on devait faire une parenthèse sur le sujet j’ai tendance a croire que le pragmatisme de Google en manière stratégique et économique n’a pour ainsi dire aucun équivalent actuellement on est bien loin des début de Google sur ce point. Mais bon revenons à la stratégie de Google, en optant pour une présence de plus en plus importante dans les SERP (plus le mini-bonus SEO) Google vise clairement le professionnel de la profession pour mettre en avant son produit et non pas la « masse » qui cherche sur son index pour Google+ n’existe pas.

J’ai l’impression de revivre la « folie du Page Rank » des années 2005, Google surfe sur le même concept pour imposer un service, sauf que cette fois-ci ce n’est pas un service « pro » mais « grand public » alors que penser de cette stratégie qui consiste à s’imposer comme indispensable aux SEO à la différence de Facebook et Twitter , je dois avouer que j’en perd mon latin dans cette stratégie, autant par exemple pour Gmail il était clair lorsque Google a lancé ce produit qu’il était meilleur que les autres (du moins pour le grand public), autant GG+ lui n’apporte peu ou pas grand chose de neuf, il n’a ni la simplicité de Twitter ni le côté complet de Facebook, c’est un truc hybride qui ne se démarque pas vraiment, sauf sur un seul et unique point c’est l’apport au niveau SEO et en visibilité sur le Graph de l’index ce qui en soit est vraiment très peu si l’on cherche a gagner le plus grand nombre. Dernier exemple en date avec le lancement sur Youtube du dernier titre de Shakira et Rihanna, plus de 50 millions de vues en moins de 24h (plus de 100 millions en moins d’une semaine), le lancement est organisé et planifié pourquoi Google ni participe pas sur Google+ ? Google a les moyens de le faire tant technique que financier et bien non rien de rien… je trouve cela étonnant, ou alors on est droit de penser que Google considère que Facebook et Twitter vont lentement mais surement chuter et que Google+ plus deviendra d’ici 5 a 10 ans le seul et unique réseau social et qu’il faut attendre tranquillement et que cela viendra un jour, une fois encore drôle de stratégie.

C’est pour cela que j’en revient aux SEO, aujourd’hui penser que Google va donner une prime « référencement » aux utilisateurs de GG+ alors que depuis 2 ans le hobby favoris de GG c’est de caser du SEO au petit déjeuner me surprend, alors oui on peut trouver des trucs et astuces pour pousser un site via GG+ il semble quand même une évidence que très rapidement GG va corriger le tir et comme souvent la sanction sera rétroactive. Sincèrement pour moi GG+ est un truc bizarre qui ne s’affirme sur pas grand chose, la fausse idée qu’il peut aider en SEO est sans aucun doute un piège a moyen terme, sans présager de sa future fermeture ce qui à la différence des autres essais totalement raté de Google (Google Wave et Buzz par exemple) dans le « social » Google + est surement partit pour rester quelques années encore, par contre ce qui est certain que ce l’impact SEO va aller en diminuant (si impact SEO existe) et comme toujours Google fera le nécessaire pour faire le ménage. Même si certain arrivent aujourd’hui à s’amuser avec des résultats parfois sympa, cela reste totalement anecdotique et plus amusant qu’autre chose, Google +.

Pour conclure, on peut voir Google+ comme un réseau pratique pour avoir tous ses services Google sur une même page en soit cela à du sens, mais les faiblesses ergonomique et pratique sont pour moi rédhibitoire. Si l’on doit parler référencement et de Google+ cela est et restera très limité voir même inexistant avec le temps, j’ai donc vraiment beaucoup de mal a comprendre le fondement même de l’interêt plus que croissant de nombreux SEO pour GG+ mais je me trompe peut-être?

13 réponses
  1. Simon dit :

    Perso je pense que G+ est arrivé trop tard, pas qu’il n’est pas bien en soit. Ensuite pensé que les SEO servent à la promo j’en doute dans le sens où il représente un extrêmement faible pourcentage de la population. En revanche plugger avec Youtube est un moyen de booster leur traf sur G+, idem avec Gmail, le gros problème c’est que les gens ont déjà fb, twitter et linkedin et qu’il n’y a plus de place pour un réseau social mainstream… Ah non c’est vrai ya Tumblr qui a perçé et Snapchat, Line mais de toutes façons il se feront tous racheter par GG un de ces 4, GG est tout puissant 😀

  2. Cynthia Castelletti dit :

    Salut Clément!
    J’ai un avis partagé sur ton point de vue.

    Déjà, il faut évidemment distinguer un site SEO d’un site lambda (je fais également référence au commentaire de SEO Factory Girl). J’en ai parlé sur mon blog donc je ne vais pas répéter (je t’invite à lire mon article « Faut-il se créer un compte Google + ? » si ça t’intéresse 🙂 ).

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que GG+ n’a peut-être pas tant de « pouvoir » que ça en matière de référencement naturel. Ok. Pour le coup, je pense effectivement que GG a juste voulu ramener son grain de sel dans la soupe des réseaux sociaux histoire d’avoir lui aussi sa propre plateforme (ce qui ne semble pas surprenant). Tu imagines big G ne pas avoir lui aussi son outil social parmi les gros TT et FB ? Non, moi non plus. La preuve en est qu’au lancement de GG+, c’était un vrai bon gros flop. Et finalement, les utilisateurs se sont multipliés et aujourd’hui, nombreux sont les fans (ou pas) de ce réseau mais il n’empêche que gros gégé a bien fait son boulot parce que dans le doute, la plupart des « SEO » ont créé leur profil et jouent le jeu de l’encerclement .

    Pour le côté ergonomique, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. Alors non, il ne s’agit pas de mon réseau social favori, néanmoins, à force de l’utiliser, je le trouve plutôt simple et clair. Je dirai que c’est un coup de main à prendre, comme à chaque découverte d’un nouveau réseau social. Après, c’est une question de goûts et de couleurs, certainement.

    Très honnêtement, sans me placer en tant que défenseur de GG, je pense tout de même que GG+ est bien foutu (sauf quand le Hangout fait un coma en live pendant la soirée PokerSEO 🙂 ) et je doute fortement qu’il soit voué à l’échec à moins que Qwant ou Bing n’arrive à virer ce gros gégé du trône monopolistique du royaume de la référenciation naturalissime …

    Bref, je suis tentée de dire que GG+ n’est ni plus ni moins performant qu’un autre réseau social au sens strict. Par contre, je suis d’accord qu’il n’apporte certainement rien de plus en terme de SEO.

    Voilà mon avis :-).

    PS : mon chouchou reste Twitter.

  3. Niko dit :

    ben pour le coup je commence à apprécier vraiment G+ même si clairement c’est blindé de SEO et CM.

    Je pense que le fait de cibler les SEO, c’est tout simplement parce que les SEO sont des prescripteurs, et si les SEO y sont, la masse y viendra. Les SEO font la promo de G+ sur les sites, de toute taille, du coup les gens vont finir par s’y mettre. Ca permet à Google de lancer son service tranquillement et à très faible coût

  4. Niko dit :

    ben pour le coup je commence à apprécier vraiment G+ même si clairement c’est blindé de SEO et CM.

    Je pense que le fait de cibler les SEO, c’est tout simplement parce que les SEO sont des prescripteurs, et si les SEO y sont, la masse y viendra. Les SEO font la promo de G+ sur les sites, de toute taille, du coup les gens vont finir par s’y mettre. Ca permet à Google de lancer son service tranquillement et à très faible coût

  5. Marie-Aude dit :

    En fait je dirais « ça dépend ».
    Je suis totalement d’accord avec toi sur l’aspect totalement maso et à courte vue d’utiliser « pour du SEO » un machin Google.

    Et puis même si Matt Cutts lui même ne dit pas tout, il me semble bien qu’il a dit que les réseaux sociaux, y compris G+, n’avaient pas d’impact sur le positionnement. Il y a déjà eu un rétropédalage sur l’affichage de la photo dans les résultats des SERPs, et ça va continuer.

    La véritable problématique de G+, c’est qu’il est pris entre deux feux : pour vraiment se développer, il doit ouvrir son API, et ouvrir son API, c’est ouvrir la porte aux spams, aux bots et à toutes ces choses qui froissent Google autant qu’un nichon à l’air peut froisser un fondamentaliste (ou un modérateur de Facebook).

    G+ demande du temps, parce qu’il est « manuel », parce qu’il n’est pas intégrable sur des outils tiers. Une des forces du développement de Twitter, de Facebook, c’est la possibilité du cross post, de l’affichage de ses flux sur son blog, etc… autant d’outils qui peuvent être aussi « white » que « black ». Google a bien compris le risque : il veut des vrais gens, qui postent eux mêmes, qui interagissent eux mêmes, qui montrent leur photo, qui donnent leur vrai nom. Et c’est ça, plus que tout, qui le freine.

  6. Marie-Aude dit :

    En fait je dirais « ça dépend ».
    Je suis totalement d’accord avec toi sur l’aspect totalement maso et à courte vue d’utiliser « pour du SEO » un machin Google.

    Et puis même si Matt Cutts lui même ne dit pas tout, il me semble bien qu’il a dit que les réseaux sociaux, y compris G+, n’avaient pas d’impact sur le positionnement. Il y a déjà eu un rétropédalage sur l’affichage de la photo dans les résultats des SERPs, et ça va continuer.

    La véritable problématique de G+, c’est qu’il est pris entre deux feux : pour vraiment se développer, il doit ouvrir son API, et ouvrir son API, c’est ouvrir la porte aux spams, aux bots et à toutes ces choses qui froissent Google autant qu’un nichon à l’air peut froisser un fondamentaliste (ou un modérateur de Facebook).

    G+ demande du temps, parce qu’il est « manuel », parce qu’il n’est pas intégrable sur des outils tiers. Une des forces du développement de Twitter, de Facebook, c’est la possibilité du cross post, de l’affichage de ses flux sur son blog, etc… autant d’outils qui peuvent être aussi « white » que « black ». Google a bien compris le risque : il veut des vrais gens, qui postent eux mêmes, qui interagissent eux mêmes, qui montrent leur photo, qui donnent leur vrai nom. Et c’est ça, plus que tout, qui le freine.

  7. Yannick dit :

    En fait les astuces pour avancer sur son SEO sont devenues tellement rares et difficiles à atteindre que dès qu’un truc apparait, même complétement incertain, les gens se ruent dessus. D’un côté je suis d’accord avec toi, c’est abusé, mais d’un autre côté c’est pas non plus totalement injustifié à mon sens.

  8. Nico dit :

    Perso j’ai un gros doute sur la non utilité de google+ pour le référencement : j’ai fait un test il y a quasi un an : j’ai créé une boutique en ligne avec 12 produits, mots clefs limite très concurrentiels, j’ai acheté 200 followers indiens et turques pour ( 2ou3€ . J’ai une page google + avec le dernier post datant de plus de 6 mois, aucune page de ce site n’apparait dans les premières pages google ( le nom du site correctement orthographié apparait en 12 eme position) pourtant sur une requête assez concurrentielle avec un volume de recherche mensuelle de 5k ma page google + (où j’ai renseigné certains mots clefs en descriptifs d’activités ainsi que # des quelques post) flirte avec la première page. (Bien entendu recherche effectuée via proxy et sans mon compte google+ de connecté).

    donc indirectement ça boost mes résultats : certaines personnes cliquent sur ma page google + et passent sur mon site ultérieurement.

    C’est un peu comme avec les exact match domain, officiellement ça n’apporte pas grand chose en pratique ça permet souvent avant de bosser son seo d’apparaitre en première page sur la requête exacte 😉

  9. Nico dit :

    Perso j’ai un gros doute sur la non utilité de google+ pour le référencement : j’ai fait un test il y a quasi un an : j’ai créé une boutique en ligne avec 12 produits, mots clefs limite très concurrentiels, j’ai acheté 200 followers indiens et turques pour ( 2ou3€ . J’ai une page google + avec le dernier post datant de plus de 6 mois, aucune page de ce site n’apparait dans les premières pages google ( le nom du site correctement orthographié apparait en 12 eme position) pourtant sur une requête assez concurrentielle avec un volume de recherche mensuelle de 5k ma page google + (où j’ai renseigné certains mots clefs en descriptifs d’activités ainsi que # des quelques post) flirte avec la première page. (Bien entendu recherche effectuée via proxy et sans mon compte google+ de connecté).

    donc indirectement ça boost mes résultats : certaines personnes cliquent sur ma page google + et passent sur mon site ultérieurement.

    C’est un peu comme avec les exact match domain, officiellement ça n’apporte pas grand chose en pratique ça permet souvent avant de bosser son seo d’apparaitre en première page sur la requête exacte 😉

  10. annonce legale sarl eurl sci dit :

    @Niko : Entièrement d’accord avec vous.

    Après lecture du billet, très intéressant, mon avis reste partagé sur le fait que G+ ne soit d’une utilité aucune pour le référencement. Contrairement à Nico, je n’appuie pas mes propos sur une expérience vécue, mais j’ai du mal à croire à une absence de relativité entre le SERP et son réseau social.

  11. annonce legale sarl eurl sci dit :

    @Niko : Entièrement d’accord avec vous.

    Après lecture du billet, très intéressant, mon avis reste partagé sur le fait que G+ ne soit d’une utilité aucune pour le référencement. Contrairement à Nico, je n’appuie pas mes propos sur une expérience vécue, mais j’ai du mal à croire à une absence de relativité entre le SERP et son réseau social.

  12. Maxime dit :

    En terme de seo le seul intérêt de Google+ est « My business »: toutes les informations relatives à « l’entreprise »( adresse, avis…) que l’on fourni via Google+sont visibles dans les résultats de recherche Google, sur Google Maps…
    Concernant l’influence de G+ sur le SERP: pas plus qu’un autre réseau. 🙂

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire