Liens trop chers : Les éditeurs de sites et plateformes tuent le netlinking

Liens trop chers : Les éditeurs de sites et plateformes tuent le netlinking 1

Il y a un moment où il est bon de dire stop, ça suffit, on se calme, on arrête… Il est quand même ahurissant de voir la prétention délirante de certains éditeurs de sites qui n’hésitent pas à mettre des prix en dehors de toute logique pour l’achat d’un article sponsorisé et ce, avec l’aval des plateformes.

J’ai même vu des SEO proposer des prix qui dépassent toute logique, encore ce matin, un éditeur de sites me demande +300€ pour une publication par rapport au prix affiché…
Doit-on aussi parler du prix de la rédaction où j’ai vu passer des 400/500€ pour la rédaction d’un article, en plus du prix de la publication. J’en passe et des meilleures, je ne vais pas continuer à faire la liste des exemples où il y a clairement des abus inadmissibles.

On en parle des éditeurs de sites qui augmentent x2 le prix en fonction de la personne qui veut acheter, ou si on passe en direct aussi, un site à 200€ sur une plateforme passe à 400€ en direct (trop rarement l’inverse). Le marché du l’achat de liens est totalement dérégulé et frise à bien des égards avec l’illégalité.

Il y a un moment, il faut savoir dire stop, en tant que netlinkeur j’achète des liens, et beaucoup même depuis des années. Je note, outre l’inflation galopante des prix des liens, des comportements de plus en plus lamentables. C’est de l’argent facile pour les éditeurs qui facturent pour des articles qui ne valent pas le dixième de leur valeur et je ne parle pas des plateformes qui valident ce genre de pratique…Elles gagnent au pourcentage…. L’un ne va pas sans l’autre. On veut faire du pognon simplement et rapidement sur le dos des clients, agences et consultants…

Cela devient le monde à l’envers où finalement le client n’a le droit que de payer et ferme sa gueule !!! Vous êtes en train de tuer la poule aux œufs d’or avec vos pratiques et pour rappel, nous vous faisons vivre et pas l’inverse… Certains diront que cela est méprisant et bien sachez que j’assume totalement cela, j’ai un profond mépris pour les éditeurs de sites qui changent les prix en fonction de la tête du client et je blackliste les plateformes qui valident ces pratiques.

On n’est pas des pigeons !!!!!

Le prix c’est le prix, à partir du moment où celui-ci est affiché, on ne peut plus changer, de même pour le prix du contenu… Et après, on en parle de la grande rigolade de surfacturer un site dans Google News ? Être inclus dans Google News n’a de sens que pour l’éditeur pour gagner en visibilité, mais cela n’apporte strictement rien au SEO et au jus transmis aux liens, on surfe sur l’ignorance des acheteurs pour faire du fric facile.

Il est temps de mettre de l’ordre sur ce marché, et c’est aux plateformes de faire leur job, en qualifiant intelligemment les sites, et en déterminant un prix qui corresponde à de vrais critères, car aujourd’hui soyons clair, aucune ne fait bien le job en la matière et à force de payer des liens de merde et hors de prix, eh bien vous ne ferez que démontrer que le netlinking c’est cher et inefficace et à terme, ce sont les budgets qui commenceront à baisser.

C’est une attitude totalement irresponsable et court-termiste marquée du sceau de l’ignorance économique. Il serait bon que tout le monde réalise que ce mode de fonctionnement est suicidaire et qu’à ce rythme, vous n’aurez plus beaucoup de pigeons à plumer.

La loi de l’offre et la demande ?

Alors il y aura toujours celui qui me répondra qu’il s’agit du marché et que l’offre croissante de demande de liens entraine une augmentation automatique des prix. Cela fonctionne de manière naturelle sur un marché où l’information sur le produit est suffisamment claire et objective, alors que sur le marché des liens c’est clairement et trop souvent de l’arnaque avec le culte du Trust Flow par exemple, qui n’est qu’un indicateur et pas une mesure objective de la valeur et ainsi de suite. Dans le cadre du marché de l’achat et la vente de liens, rien ne permet de parler d’ajustement des prix en fonction du croisement de l’offre et de la demande et de la recherche d’un point d’équilibre du prix.

Alors clairement, je vais acheter moins de liens, en faire plus et arrêter d’engraisser certains vendeurs, il faut mettre un stop à ces dérives qui vont finalement nuire à tout le monde. Le marché du netlinking est suffisamment important pour satisfaire tout le monde et tirer le marché vers le haut pour améliorer la visibilité de tout le monde.