Mapresidente2012.com

Je commencerais ce post en disant que je ne suis pas un cybersquatteur, ou un affreux domaineur qui cherche a gagner de l’argent facilement… au moins c’est dit et il n’y aura pas de mal entendus (ni de sous-entendus). Oui mais voila, ce matin Martine Aubry lance sur Twitter une nouvelle affiche sur sa campagne pour les primaires socialiste, avec comme slogan « MA Présidente 2012 », jusqu’ici tout va bien…. jusqu’ici tout va bien (vous connaissez la suite)

Alors par curiosité je cherche le site de la candidate Aubry…. et là au surprise… rien…. on trouve bien mapresidente2012.fr (Les Hautes-Alpes avec Martine Aubry | MA Présidente en 2012) et ma-presidente-2012.com (Les Français de l’Étranger soutiennent Martine Aubry Ma présidente 2012), oui mais le nom de domaine mapresidente2012.com lui… rien… le nom de domaine n’était même pas enregistré… Dire que je tombe des nus est un euphémisme quand je vois cela… il faut bien savoir que ce nom de domaine a un prix exorbitant de 15 Euros…

En 2011, comment faire une telle bourde?, comment ne pas inclure dans sa communication de campagne, dans sa stratégie le deuxième média le plus influant? un slogan c’est une marque qu’il faut protéger, le laisser libre c’est une faute impardonnable aujourd’hui. Alors comme je vous aime bien j’ai gardé ce nom de domaine au chaud, il vous suffira de le demander, je vous le « rendrais » sans aucun problème, mais cela ouvre la porte a plusieurs réflexions sur la vision des politiques et de leur équipes de communication d’internet comme média, il semblerait que les éléphants du partie socialiste soient aussi dans les équipes de comm…

Je reviendrais parler de cela un autre jour, mais l’utilisation par les politiques d’internet laisse rêveur, ce manque d’appréhension, de vision, de perception, me laisse plus que songeur et ouvre la porte a de nombreuses erreurs, définitivement c’est un thème a creuser.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire